Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10 mars 2010

Perdu

Les jours ont passé et je ne l'ai plus jamais revu. Ce Monsieur qui ne m'a pas laissée indifférente.

Je me rends compte que c'est bien plus qu'un simple intêret passager. Bien plus que le simple fait que tu t'habitues à une personne que tu croises tous les matins. Bien plus qu'une routine.

Je passe tous les jours par ces satanés couloirs, je le cherche du regard mais je ne le vois pas.

Où est-il ?

Je me demande si tout s'est bien passé à l'hôpital.

Je me demande s'il n'est pas parti ailleurs.

Je me demande si tout va bien.

Je ne sais pas, je ne le saurai peut-être jamais. Je me sens d'autant plus impuissante que je ne connais rien de lui.

Comment rechercher une personne dont on ne sait rien ?

Je me sens perdue ne sachant que faire.

L'espoir, tous les matins, de le revoir.

Cet homme m'a bouleversée, touchée au plus profond de moi.

Je me dis que cet homme aurait très bien pu être mon père ou une personne proche. Je sais qu'il est bien plus facile qu'on ne le pense de se retrouver dans la rue. Je le savais déjà. Cet homme me l'a confirmé.

Je le connais à peine mais son sourire, son regard, son attitude m'ont montré un homme respectable. Je ressens une sorte d'attachement, d'affection que je ne saurais expliquer.

Cet homme m'a touchée et je sais que je continuerai à penser à lui.

17:56

Les commentaires sont fermés.