Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07 juin 2010

Brise ta coquille

C'est un peu comme si je m'étais enfouie en moi-même, comme s'il fallait que je réapprenne les basiques, que je reprenne confiance en moi, envers les autres, envers les hommes. Je suis dans mon cocon, il fait bon, chaud, c'est douillet mais ce n'est rien qu'une cage dorée. J'ai envie d'exploser, de crier, de briser tout ce que j'ai élevé autour de moi, cette coquille dans laquelle je me sens à l'étroit.

Il y a quelques temps je n'y croyais plus, je ne pensais pas y arriver, j'attendais que les choses se passent, j'avais oublié qu'il faut provoquer, qu'il faut y aller, qu'il faut se dépasser. Je ne fais pas ma belle, je ne me sens pas pleinement confiante, je sais qu'il me faut être patiente, croire aux choses, aux signes, ne plus douter. Je ressens un certain bien être, des petites joies, des petits riens qui font que.
Je dois dire que certains regards, certaines attitudes n'y sont pas pour rien, me voir dans le regard d'un autre, voir que je peux plaire, voir que ça ne me laisse pas indifférente. C'est tout ou rien, comme souvent les événements s'enchaînent. De là à faire le premier pas faut pas exagérer, j'ai pas dit que je m'étais transformée, mais pas loin, c'est presque ça, c'est peut être bientôt ça.

Je ne suis quand même sûre de rien, le hasard fait parfois bien les choses, et si je me trompais ? Comment savoir si j'ai été à part ce soir là ? Une rencontre fortuite, un moment imprévu, du bonheur. Je n'ai pas osé creuser, aller de l'avant, peur de paraître trop entreprenante, peur tout court.
Oui mais bon. Rien de pire que de ne pas savoir, si je n'y retourne pas je ne saurai jamais, si je ne provoque rien comment être fixée ? Je ne veux pas rester sur des incertitudes, sur des regrets, sur des questions. Je vais y retourner, là-bas dans cet endroit où je l'ai vu, il le faut, même si c'est juste comme ça au moins je saurai, en bien ou en mal je serai fixée.

22:57

Les commentaires sont fermés.