Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30 juin 2010

Plantes, insectes et maladies

Aubergine, puceron jaune, fusariose, acarien rouge, poirier, cloque du pêcher, stemphyliose, fraisier, cicadelle, blé dur, nashi, pavot oeillette, puceron cendré, valériane, carpocapse, abricotier, psylle, ail, chenille défoliatrice, asperge, tordeuse orientale du pêcher, chou chinois,  blé tendre, rouille couronnée, colza de printemps, alternariose, framboisier, méligèthe, triticale, mildiou, avoine de printemps, tavelure, pommier, cécidomyie, tomate, tordeuse des céréales, moutarde, limaces, vigne, botrytis, tétranyque tisserand, cassissier, cochenille.

Une infime partie de ce que je côtoie au quotidien, des études, une passion, mon travail finalement. Un travail unique en son genre, ça me fait rire de me dire que personne d'autre ne fait un tel métier. Tout connaître, comprendre, ce que je mange, ce que tu manges, comment ça marche, du bio, du conventionnel, du raisonné. Ça me plaît, parfois ça fait peur, parfois ça rassure, le pourquoi du comment, l'histoire, les à-priori, les idées reçues, ne pas se contenter d'écouter, se forger une idée, seule.
Je l'aime, j'ai appris à l'apprivoiser, à faire ma place, un milieu d'hommes essentiellement, parfois j'ai l'impression d'en avoir fait le tour, ce doit être normal après quelques années. L'intérêt est toujours aussi vif, le domaine est vaste, il y a de quoi faire, mon poste a évolué, les responsabilités ont augmenté, mon implication également. Alors quoi ? Mon travail m'a permis plus d'une fois de faire surface, je crois qu'en ce moment je suis juste lassée, je réalise aussi que la vie professionnelle n'est pas tout.

15:02

Les commentaires sont fermés.