Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11 septembre 2010

Blessée

Je n'avais rien demandé, j'étais tranquille, dans mon coin, un peu seule parfois mais je ne savais pas si j'étais prête à accepter quelqu'un dans ma vie. Un passé trop douloureux, des espoirs, des illusions brisés, la peur aussi. Au fond de moi j'aspirais à autre chose, des relations saines, simples, en toute confiance, le genre où tu ne te poses pas de questions, le genre qui coule de source.
Alors cette fois là j'ai laissé de côté mes craintes, mes fantômes, je me suis dit que ça pourrait être bien, que chaque personne, chaque histoire est différente, que je ne devais plus avoir peur, que je pouvais faire confiance. Beaucoup d'échanges, on apprend à se connaître, petit à petit, un homme différent de ce que j'avais connu par le passé, je me laisse penser à y croire. Il me dit qu'il ressent des choses fortes pour moi, un coup de coeur, de foudre peut-être, je reste méfiante, je ne veux pas succomber sans être sûre. Toutes ses paroles ne me laissent pas indifférente, je le crois sincère, je pense réellement qu'il le soit, je me laisse aller. Notre rencontre a été forte, des moments intenses, l'impression que l'on s'attendait l'un l'autre, comme une évidence, j'ai ressenti une sérénité comme jamais depuis bien longtemps, c'était tellement bon.
Tout s'est ensuite accéléré, l'été, les vacances, chacun de son côté, ça ne m'a pas dérangé, c'était prévu de longue date, nous venions de nous rencontrer, les plans n'allaient pas changer. Le contact a été maintenu, de longs messages, gentils, enflammés, rien que de très agréable.
Et ce soir là tout a basculé.
Une nouvelle à laquelle je ne m'attendais pas, malgré tout il me déclare ses envies, sa sincérité, ses sentiments, ses espérances vis à vis de moi. Je tombe de haut. Encore une fois me serais-je trompée ? Je ne sais plus que penser, j'ai envie de croire en sa sincérité même s'il n'a pas été honnête dès le départ. Mon coeur me joue une fois de plus des tours, ma raison me dit de fuir. Je ne peux, je ne veux pas vivre dans l'attente, j'ai déjà donné, je dois tirer les leçons de mon passé.

Malgré tout je laisse le bénéfice du doute, mon coeur s'en mêle encore, je décide de voir venir. Mauvais choix. Quelques semaines c'est déjà trop, je vis déjà dans l'attente, je ne le veux plus. J'ai de la peine, je ne comprends pas. Une telle situation n'est pas vivable, je vais souffrir à vouloir m'entêter, je ne peux pas concevoir une relation de cette manière, pas après tout ça, pas après ce passé.
Aujourd'hui j'ai décidé d'y mettre un terme, de ne plus écouter mon coeur mais ma raison, de me protéger. Je suis blessée, peinée, déçue. Si son ressenti, sa sincérité, ses envies sont vrais il saura faire en sorte de me retrouver, je serai fixée sur ce qu'il est vraiment.
J
e ne sais pas si je serai là ce jour là, je ne sais même pas si ce jour là arrivera, aujourd'hui je pense avoir pris la meilleure des décisions même si...

22:20

Commentaires

Toi-même tu sais à quel point je te comprends. Vous étiez allés plus loin dans la relation que Le Mec Charmant et moi mais le fait est que l'attirance est là, que nous sommes tombées sous le charme de deux hommes qui, finalement, n'ont pas le cœur si libre...
Je ne vais pas te dire : réagis comme ça, ou alors comme ça, tu verrais, moi je vais super bien.
Juste, je vais te dire comment je suis là... Pour moi, c'est peine perdue. Il ne l'a toujours pas quittée, il ne la quittera pas. Il est malheureux mais tant pis pour lui. Je crois qu'il s'est rendu compte qu'entre lui et moi, y avait une bonne entente.
Ca ne m'empêche pas d'être sur tous les fronts. Hier soir, un mec tentait une approche tout ça. J'étais pas intéressée. Mais flattée quand même. Intéressée par une autre personne. Je suis réellement sur tous les fronts ! Marre que les hommes me rendent malheureuse. Je veux du bonheur, je fuis la complication.
Voilà, sur ce mademoiselle, j't'envoie toutes mes ondes positives parce que j't'aime bien ;)

Écrit par : Thé Citron | 12 septembre 2010

[Com' de 3km... Faut croire que j'étais inspirée...]

Écrit par : Thé Citron | 12 septembre 2010

Merci pour ce long commentaire, ça me touche beaucoup !
Oui effectivement toutes les deux on vit un peu la même chose en ce moment à la différence que je m'étais plus impliquée que toi...
Je suis contente de voir que tu le vis bien, pour ma part un peu dur, beaucoup de déception, j'y ai vraiment cru cette fois-ci...et contrairement à toi je ne me vois pas pour le moment être sur tous les fronts. En tout cas une chose est sûre c'est que je souhaite également fuir les complications, c'est pour ça que j'ai pris cette décision même si elle m'en a coûté...
A croire que la simplicité dans les rapports c'est compliqué !

Écrit par : une fille | 13 septembre 2010

J'veux pas te donner de leçon et tout mais avant je m'impliquais rapidement dans une relation. Je souffrais automatiquement. Je crois que là, je me forge un gros barrage émotionnel, je ne m'implique plus avant d'être sûre de moi ! C'est ce qu'il se passe avec Le Mec Charmant ou avec le gars de samedi soir que j'aime bien et que j'ai repéré depuis un petit moment déjà !

Écrit par : Thé Citron | 13 septembre 2010

Ne t'inquiètes pas, je ne prends pas ça pour des leçons :)
Ben pour tout dire j'ai drôlement été méfiante au départ, tellement que ça ressemblait à de la froideur voire du non-intéressement et puis voyant les tournures je me suis laissée aller pensant que tout irait bien...rien ne me laissait présager une telle nouvelle.
Je trouve aussi dommage de devoir se mettre des barrières mais c'est toi qui est dans le vrai, ça permet de moins souffrir. En tout cas j'espère sincèrement que pour toi les choses iront dans le bon sens avec le garçon de samedi ou un autre, qui sait, parce que moi aussi je t'aime bien ;)

Écrit par : une fille | 13 septembre 2010

On verra bien...
Allez, bonne journée, moi, je file bosser -_-"

Écrit par : Thé Citron | 17 septembre 2010

Les commentaires sont fermés.