Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06 janvier 2011

Gros comme ça

Mon coeur est gros comme ça. Gros comme s'il était prêt à éclater, tellement gros qu'il est lourd, qu'il m'oppresse.
Je l'ai rempli de tout ce que j'avais, bien plus qu'un organe, un moteur, les sentiments, l'amour des autres, tout ce que j'ai à donner. J'aimerai le libérer, le vider, déverser tout ce qu'il contient, trouver la personne à qui tout céder, je voudrais t'en faire profiter. Les jolies choses ça ne se périme pas, ça reste, ça mûrit, ça s'enfouit, ça ressurgit.
Il s'est imbibé aussi, comme une éponge il a tout absorbé, il s'est emballé, son rythme s'est accéléré, prêt à craquer, prêt à se laisser aller. Il s'est ouvert puis refermé, il s'est glacé, desséché, moins une il se brise.
J'aimerai juste entendre ses palpitations, calmes, sereines, les ventricules et les oreillettes qui se gonflent, le sang qui s'enrichit en oxygène, en bons sentiments libéré du dioxyde de carbone, de toutes les saletés, des peines, des maux. J'aimerai juste respirer et tout libérer.

 

22:03